Share This Post

News IA

European Scientist : Approche cognitive des cyberattaques par ingénierie sociale

Les cyberattaques par ingénierie sociale sont devenues une menace majeure car elles préludent souvent à des cyberattaques beaucoup plus sophistiquées et dévastatrices. Les cyberattaques par ingénierie sociale sont une forme « d’attaque psychologique » qui exploitent les faiblesses des fonctions cognitives humaines. Une défense adaptée et résiliente contre les cyberattaques d’ingénierie sociale nécessite une compréhension plus approfondie de la cognition exploitée par les cyberattaquants. Pourquoi sommes-nous plus sensibles aux cyberattaques par ingénierie sociale ? Comment pouvons-nous minimiser, atténuer leurs dommages considérables ? Ces questions ont reçu une certaine attention de la part des chercheurs en sciences cognitives, mais l’analyse de l’état de l’art reste encore superficielle et dispersée dans la littérature. L’objectif de notre article est de clarifier ces enjeux et de définir les bases d’une approche cognitive des cyberattaques par ingénierie sociale.

Les cyberattaques par ingénierie sociale sont l’une des types d’attaques informatiques qui exploitent les failles et les faiblesses psychologiques, bien humaines, en tentant de persuader un individu (une victime) à agir comme prévu, selon un scénario malicieux et efficace à la fois. Ces attaques informatiques exploitent les faiblesses des interactions humaines et des constructions comportementales/culturelles qui se produisent sous de nombreuses formes, y compris le « phishing », « l’escroquerie », les « fraudes », les « spams », le « spear phishing » et les « sock puppets » sur les réseaux sociaux.

Lire la suite de l’article

 

 

Share This Post

Connexion au site

Mot de passe oublié ? (fermer)